Espèces réglementées pour la pêche maritime de loisir

Il est strictement interdit de vendre les produits de la pêche de loisir.

 

Sommaire:

 

 

Les périodes d'ouverture de pêche des espèces réglementées

Les espèces dont la pêche professionnelle n'est pas ouverte (quota zéro) sont interdites à la pêche de loisir.

Les espèces animales marines

Pêche au thon rouge

La réglementation
  • Une demande d’autorisation de pêche doit être adressée à la Direction Inter-Régionale de la Mer Sud-Atlantique (DIRM SA) à partir du 4 avril 2022 jusqu'au 31 mai 2022
  • Les périodes de pêche :

- du 1er juin 2022 au 15 novembre 2022 pour la pêche no kill (détention du poisson à bord interdite)

- du 2 juillet 2022 au 28 août 2022 pour la réalisation de captures et du 12 septembre 2022 au 30 septembre 2022 sous réserve de la disponibilité du quota.

Les obligations du pêcheur
  • Si le thon est conservé, il doit être bagué immédiatement (bagues délivrées nationalement aux fédérations ou par les DIRM direction interrégionale de la mer pour les pêcheurs non affiliés).
  • Tout transfert d’un navire à un autre navire est interdit.
  • Le thon est débarqué entier pour permettre la mesure (de la partie supérieure de la mâchoire à l’extrémité du rayon caudal le plus court).
  • Après le débarquement, une déclaration de débarquement doit être effectuée dans un délai de 48h auprès de FranceAgriMer (formulaire cerfa).
  • Les bagues non utilisées doivent être retournées à FranceAgrimer avant le 31 octobre 2022.

La pêche de l'alose feinte

Sa pêche est autorisée dans la zone des 12N du sud d’Arcachon jusqu’au milieu du Pertuis Breton.

 

La pêche de l'anguille jaune

Le règlement UE n° 2023/194 du 30 janvier 2023 (art. 13 al. 6) interdit la pêche récréative de l'anguille d'Europe à tous les stades de développement, dans les eaux maritimes, y compris les eaux saumâtres, telles les estuaires, les lagunes côtières et les eaux de transition.

Les limites de salures des eaux sont visualisables sur l'Atlas des limites maritimes.

La pêche des crustacés

La pêche des crustacés est interdite dans le cantonnement au nord ouest de l’île de Ré.

 

Pêche du bar

Le règlement UE 2024/257 du 10 janvier 2024 établissant pour 2024 les possibilités de pêche pour certains stocks halieutiques a fixé un maximum d'un bar commun pouvant être détenus par pêcheur et par jour. Le même règlement précise à l'article 11 que les filets fixes ne sont pas utilisés pour capturer ou détenir le bar européen dans le cadre de la pêche récréative.

Les quantités à respecter

Outre les tailles minimales (ou poids) à respecter quel que soit le type de pêche (cf fiche tailles minimales et marquage de capture des espèces marines), des mesures spécifiques peuvent exister pour certaines espèces : crevette rose: quantité maximale autorisée 2 kg par bateau ou par pêcheur à pied; bar commun : maximum d'un bar par pêcheur et par jour (la conservation du bar commun pêché au moyen d'un filet fixe en pêche de loisir embarquée ou à pied n'est pas autorisée).

 

Les espèces végétales

La récolte du goémon est également soumise à la réglementation de la pêche maritime de loisir.

 

Quelques définitions

Goémon de rive : Goémon ancré au sol.

Goémon épave : Goémon détaché par la mer, dérivant au gré des flots ou échoué sur le rivage.
Lichen : Organisme composé (algue et champignon) progressant lentement à la surface des rochers soumis aux marées.

 

La réglementation

  • La récolte de goémon de rive ou échoué est :

-Autorisée toute l’année.

-Interdite à moins de 50 m des concessions de cultures marines (parc à huîtres, moules, écluse à poisson).

  • L’arrachage de goémon est interdit, seule la coupe au dessus des crampons ou bases de fixation est autorisée.
  • La création de pêcherie à goémons épaves au moyen de piquets ou tout autre procédé est interdit.
  • La récolte du lichen est autorisée du 1er mai au 30 octobre.

 

L'ensemble de ces informations est disponible sous forme de fiche à télécharger ici :

A lire dans cette rubrique