Prolongation de l'appel à projets Plan départemental d'Actions de Sécurité Routière (PDASR)

 
 
Parce que la sécurité routière repose sur la mobilisation de tous, l’État et le Département de la Charente-Maritime apportent leur concours financier et logistique aux projets dans le cadre du Plan Départemental d’Actions de Sécurité Routière. Il détermine les priorités départementales pour 2021 et permet de soutenir des actions de prévention par la mise à disposition d’intervenants départementaux de sécurité routière et d’aides matérielles et financières.

Parce que la sécurité routière appelle à la mobilisation de tous, l’État et le Département de la Charente-Maritime apportent leur concours financier et logistique aux projets d’actions de prévention dans le cadre du Plan Départemental d’Actions de Sécurité Routière annuel (PDASR). Ce plan a pour but de retenir des actions de sécurité routière, de les coordonner et d’aider à leur réalisation par la mise à disposition d’Intervenants Départementaux de Sécurité Routière (IDSR), d’aides matérielles ou financières.

Ainsi au titre du PDASR 2020, plus de 50 porteurs de projets ont répondu à l’appel à projets.

L’appel à projets PDASR 2021 est ouvert jusqu’au 20 mars 2021. Les porteurs de projets sont invités à déposer leurs dossiers relatifs à des d’actions de prévention, de formation ou de sensibilisation à la sécurité routière. Ils devront être élaborés en visant, au-delà de l’information des usagers, une modification des comportements les plus accidentogènes. À ce titre, les projets induisant une participation active des publics cibles, permettant d’ancrer les messages de sécurité routière, seront examinés avec un intérêt particulier.

Les projets d’actions de prévention proposés devront notamment être orientés vers :
    les jeunes de 14 à 29 ans, en développant les actions de sécurité routière en milieu scolaire et sur les lieux de rassemblements festifs ;
    les seniors, en visant notamment les actions d’accompagnement à la conduite ;
    de la lutte contre la conduite après usage de substances psychoactives (alcool, stupéfiants, médicaments) ;
    la diminution du risque routier professionnel ;
    les usagers vulnérables, en particulièrement les cyclistes.
Le Préfet de la Charente-Maritime, invite tous les acteurs, publics ou privés, souhaitant s’inscrire dans cette dynamique de lutte contre l’insécurité routière, à déposer un dossier d’ici le 20 mars 2021. Les projets induisant une participation active des publics cibles, permettant d’ancrer le message de sécurité routière, feront l’objet d’un intérêt particulier.

Télécharger les documents et l'appel à projets