Solidarité avec les étudiants I Aide alimentaire et autres dispositifs

 
 
Solidarité avec les étudiants I Aide alimentaire et autres dispositifs

Un tiers des étudiants a déclaré avoir rencontré des difficultés financières et un étudiant sur deux les considère plus importantes qu’habituellement. Les difficultés portent principalement sur les dépenses d’ordre alimentaire pour les étudiants les plus âgés et les étudiants étrangers.

La Fondation La Rochelle Université se mobilise pour apporter des réponses concrètes aux situations sociales difficiles. Ainsi, elle collecte des dons pour organiser une solidarité alimentaire. Grâce à la générosité de donateurs et avec le soutien des associations comme l’Association de la Fondation Étudiante pour la Ville (AFEV) et « remplir les ventres pas les poubelles », sous l’appellation « freegan Boxes », une distribution de denrées et de produits d’hygiène est réalisée tous les mercredis après-midi pendant le confinement, à la Maison de l’Etudiant.

Nicolas Basselier, préfet de la Charente-Maritime était en visite ce 10 février à l'université de La Rochelle, pour rencontrer les acteurs de l'aide alimentaire mobilisés pour les étudiants de La Rochelle.

Pour venir en soutien aux étudiants, le Président de la République a par ailleurs annoncé, le 21 janvier 2021, l’extension du tarif social créé spécialement pour les boursiers à la rentrée de septembre, à tous les étudiants durant la crise sanitaire.

Chaque étudiant peut acheter directement deux repas, un pour le midi et un pour le soir, au tarif de 1 euro pour chaque repas. Ces repas sont proposés sous forme de vente à emporter uniquement pour respecter les consignes sanitaires.

Autre mesure, la création d’un « chèque psy » qui permettra aux étudiants en détresse psychologique de consulter un psychologue et de suivre des soins. Ce chèque concernera, à partir du 1er février, tous les étudiants qui le souhaitent et est en cours de déploiement par l'ARS.

Par ailleurs, le gouvernement a décidé :

-> L'ouverture des restaurants universitaires depuis le 8 février, en respectant les consignes de distanciation ;

-> La création de 20 000 emplois de tuteurs étudiants, pour une durée de 4 mois dans les établissements ;

-> La création de 1 600 emplois de référents étudiants en résidence universitaire avec Crous;

-> La création de la plateforme 1jeune1solution , pour recenser les dispositifs pour l'insertion professionnelle;

 Le préfet rappelle que les services de l’État restent mobilisés au côté de l'université et des étudiants pour apporter son soutien et son aide.

IMG_8833-39
IMG_8842-44
IMG_8785-11