Une étudiante à la DDPP : « C’est tellement dur de trouver un stage !»

 
 
Une étudiante à la DDPP : « C’est tellement dur de trouver un stage !»

En rédigeant son profil, la maîtresse de stage qui l’accueille à la DDPPDirection départementale de la protection des populations croit s’être trompée : née en 2001. Mais si le temps passe, certaines choses demeurent en 2022 comme elles l’étaient vingt et un ans plus tôt, l’âge de Morgane : qu’il est difficile pour un jeune de trouver un stage !

Morgane semble enchantée de l’avoir en plus trouvé « dans sa branche », elle qui souhaiterait poursuivre en master de criminologie après cette 3ᵉ année de droit à la faculté de droit, sciences politiques et management de la Rochelle Université. « Puis j’aimerais entrer dans la Police ». Un avenir plein d’enthousiasme pour cette jeune étudiante, qui a des étincelles dans les yeux.

En attendant, elle « planche » notamment sur le sujet qui sera celui de son rapport de stage et mémoire de présentation :« le Plan de Continuité des Activités (PCA) de la DDPPDirection départementale de la protection des populations : fondements juridiques, objectifs, mise en place et évaluation ».

Un sujet d’actualité, la DDPPDirection départementale de la protection des populations étant confrontée à des crises se succédant les unes aux autres, entre influenza aviaire, camion de thon avarié, et des chocolats de Pâques dont les retraits font la une..., la covid jouant de surcroît toujours les troubles-organisation.

Si bien que le PCA, qui a fêté son 19ème anniversaire à la DDPPDirection départementale de la protection des populations n’a, lui, pas l’impression de vieillir, d’autant qu’il bénéficie régulièrement de piqûres de rappel et même d’un regard extérieur, que Morgane a posé de façon affûtée et critique.

Bonne chance Morgane et merci.