COVID19 - Nouvelle phase du déconfinement progressif

 
 
COVID19 - COVID19 - Nouvelle phase du déconfinement progressif

Une nouvelle étape du déconfinement s’ouvre à partir du 22 juin.

Connaître toutes les modalités du déconfinement

https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus#xtor=AL-5-[pref]-[]-[lien]-[hub]-[]- []

Le déconfinement marque la reprise des activités, qui sont de nouveau possibles : cafés et restaurants, parcs et jardins, musées, monuments et zoos…, sont désormais ouverts.

Le virus est cependant encore présent, il est donc nécessaire de continuer de respecter les gestes barrières et la distanciation physique.

SANTÉ :

Depuis le 2 juin :

Si vous êtes une personne à risque vous pouvez:

  • bénéficier d’une consultation “bilan et vigilance” prise en charge par la sécurité sociale à 100% ;
  • continuer à bénéficier du dispositif d’activité partielle, si le télétravail est impossible et pour préserver votre santé.
  • Il existe deux types de tests pour casser les chaînes de transmission du virus et maîtriser l’évolution de l’épidémie en France.
  • Renforcement des capacités sanitaires et informations complémentaires :

En savoir plus sur : https://www.nouvelle-aquitaine.ars.sante.fr/

SCOLARITÉ :

Depuis le 2 juin dans votre département :

  • les lycées généraux et technologiques rouvrent progressivement pour certaines classes - vérifiez auprès de son établissement ;
  • les lycéens de première n’auront pas à passer l’oral du baccalauréat de Français ; ce sont les notes du contrôle continu qui seront prises en compte ;
  • les lycéens seront invités à un entretien individuel avec l’équipe pédagogique pour ce qui est de leur orientation, particulièrement s’il n’ont pas de solution Parcoursup satisfaisante ;

A partir du 22 juin :

  • La scolarité dans les écoles maternelles, élémentaires et les collèges redeviendra obligatoire. Les établissements accueilleront les élèves selon les règles de présence normale.

Pour plus d’information : http://www.ac-poitiers.fr/

TRAVAIL :

Depuis le 2 juin :

  • si vous faites partie d’une profession particulièrement touchée, le dispositif d’activité partielle mis en œuvre en accord avec votre employeur, sera maintenu. En savoir plus https://www.economie.gouv.fr/ ;
  • si vous êtes une personne à risque et si le télétravail est impossible, vous pouvez continuer à bénéficier du dispositif d’activité partielle.

COMMERCES :

Depuis le 2 juin, vous pouvez :

  • vous rendre dans les bars, cafés et restaurants, à condition de respecter les règles sanitaires suivantes :
    • port du masque obligatoire pour tout déplacement au sein de l’établissement (entrée, sortie, installation à table, paiement, toilettes) ;
    • réduction au maximum des déplacements dans l’établissement ;
    • pas de station debout : seules les places assises sont possibles ;
    • distance minimale de 1 mètre entre chaque table (sauf en cas de présence d’une paroi de séparation) ;
    • distance minimale de 1 mètre entre client et serveur (sauf dans le cas où est installé une paroi de séparation) ;
    • respect du sens de circulation établi pour éviter que les gens ne se croisent ;
    • 10 personnes maximum par table ;
  • vous rendre dans les centres commerciaux. Le port du masque y est recommandé lorsque les mesures de distanciation ne peuvent être garanties, et un commerçant peut vous imposer le port du masque.

TRANSPORTS ET DÉPLACEMENTS :

  • Depuis le 2 juin, vous pouvez :
    • vous déplacer librement sur l’ensemble du territoire métropolitain : la restriction des 100 km ne s’applique plus ;
    • emprunter un véhicule partagé (taxis, VTC, covoiturage) avec d’autres passagers (seront autorisés 2 passagers par rangée de sièges 
  • Depuis le 15 juin, vous pouvez:
    • de nouveau vous déplacez entre les pays européens ;
    • à partir du 1er juillet, vous pourrez vous rendre dans les Etats hors d’Europe où l’épidémie sera maîtrisée ;

VIE SOCIALE ET LOISIRS :

  • Depuis le 2 juin, vous pouvez de nouveau :
    • circuler librement sur l’ensemble du territoire métropolitain.

Loisirs et culture :

    • accéder aux plages, aux plans d’eau et aux lacs ; reprendre les activités nautiques et de plaisance ;
    • accéder aux salles des fêtes et salles polyvalentes si elles sont aménagées (places assises fixes uniquement), sous la responsabilité d’un organisateur identifié, et si je porte le masque ;
    • vous rendre dans un casino - uniquement pour jouer aux machines à sous et en portant obligatoirement le masque ;
    • vous rendre dans les conservatoires pour la pratique individuelle et en petits groupes - le port du masque y est obligatoire sauf durant l’exercice de l’activité artistique ;
    • vous rendre dans les salles de spectacles et de théâtre, musées, monuments, parcs zoologiques ;

Cérémonies :

    • vous marier ou assister à un mariage dans les mairies et lieux de culte ;
    • assister à une cérémonie funéraire ;

Vacances / établissements de soin :

    • vous rendre dans les piscines et parcs de loisirs (masque obligatoire sauf durant la pratique sportive) ;
    • vous rendre dans un hébergement touristique - villages vacances, maison familiales de vacances, auberges collectives, campings. Notez que les espaces collectifs de ces hébergements (piscines, salles, etc.) appliquent les règles génériques et le calendrier de réouverture applicables à ces espaces ;
    • vous rendre dans un établissement thermal ;

Sport

    • vous rendre dans les piscines, gymnases, salles de sport, parcs de loisirs (masque obligatoire sauf durant la pratique sportive) ;
    • si vous êtes un athlète de haut niveau ou sportif professionnel pratiquant un sport collectif ou de contact, vous pouvez reprendre votre entraînement et vous rendre dans les stades, arènes, hippodromes qui restent fermés au grand public.
  • Depuis le 2 juin, vous ne pouvez toujours pas :
    • vous rendre dans les cinémas - ils restent fermés jusqu’au 22 juin ;
    • vous rendre ni dans les discothèques, ni dans les salles de jeux ;
    • pas accéder aux colonies de vacances et autres camps - la possibilité de s’y inscrire sera examinée d’ici au 22 juin ;
    • pas pratiquer de sport collectif ni de sport de contact, ni me rendre dans les stades, arènes, et hippodromes.

 

Restez prudents

               

Déconfinement phase 2 (à partir du 2 juin)

> Décret 31 mai 2020 Mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 - Déconfinement phase 2 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,31 Mb

> Déconfinement - Ce qui change le 2 juin - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,06 Mb

Le virus est encore présent à des degrés divers sur le territoire, mais sa circulation est désormais limitée dans votre département qui est classé vert.

SANTÉ :

A partir du 2 juin vous pourrez :

Si vous êtes une personne à risque :

  • bénéficier d’une consultation “bilan et vigilance” prise en charge par la sécurité sociale à 100% ;
  • continuer à bénéficier du dispositif d’activité partielle, si le télétravail est impossible et pour préserver votre santé.
  • Renforcement des capacités sanitaires et informations complémentaires :

En savoir plus sur : https://www.nouvelle-aquitaine.ars.sante.fr/

Opération de dépistage en Charente-Maritime : à Saint Jean d’Angély pour les habitants du canton (41 communes) sur la place du marché le 10 juin et à la Rochelle les 2 et 4 juin pour les personnes sans abri

=> https://www.nouvelle-aquitaine.ars.sante.fr/operations-de-depistage-gratuit-en-nouvelle-aquitaine

SCOLARITÉ :

A partir du 2 juin dans votre département :

  • au collège, les classes de 4e et 3e rouvriront progressivement - vérifiez auprès de l’établissement de votre enfant ;
  • les lycées généraux et technologiques rouvriront progressivement pour certaines classes - vérifiez auprès de son établissement ;
  • les lycéens de première n’auront pas à passer l’oral du baccalauréat de Français ; ce sont les notes du contrôle continu qui seront prises en compte ;
  • les lycéens seront invités à un entretien individuel avec l’équipe pédagogique pour ce qui est de leur orientation, particulièrement s’il n’ont pas de solution Parcoursup satisfaisante ;

TRAVAIL :

A partir du 2 juin, vous pourrez continuer de bénéficier :

  • si vous faites partie d’une profession particulièrement touchée, le dispositif d’activité partielle mis en œuvre en accord avec votre employeur, sera maintenu. En savoir plus (https://www.economie.gouv.fr/ ) ;
  • si vous êtes une personne à risque et si le télétravail est impossible, vous pourrez continuer à bénéficier du dispositif d’activité partielle.

COMMERCES :

A partir du 2 juin, vous pourrez :

  • vous rendre dans les bars, cafés et restaurants, à condition de respecter les règles sanitaires suivantes :
    • port du masque obligatoire pour tout déplacement au sein de l’établissement (entrée, sortie, installation à table, paiement, toilettes) ;
    • réduction au maximum des déplacements dans l’établissement ;
    • pas de station debout : seules les places assises sont possibles ;
    • distance minimale de 1 mètre entre chaque table (sauf en cas de présence d’une paroi de séparation) ;
    • distance minimale de 1 mètre entre client et serveur (sauf dans le cas où est installé une paroi de séparation) ;
    • respect du sens de circulation établi pour éviter que les gens ne se croisent ;
    • 10 personnes maximum par table ;
  • vous rendre dans les centres commerciaux. Le port du masque y est recommandé lorsque les mesures de distanciation ne peuvent être garanties, et un commerçant peut vous imposer le port du masque.

TRANSPORTS ET DEPLACEMENTS :

  • A partir du 2 juin, vous pourrez :
    • vous déplacer librement sur l’ensemble du territoire métropolitain : la restriction des 100 km ne s’appliquera plus ;
    • emprunter un véhicule partagé (taxis, VTC, covoiturage) avec d’autres passagers (seront autorisés 2 passagers par rangée de siège).
  • A partir du 2 juin, vous ne pourrez toujours pas :
    • effectuer de déplacement entre la métropole et les territoires d’outre-mer - sauf attestation justifiant un motif impérieux familial ou professionnel ;
    • effectuer de déplacement en Europe, au moins jusqu’au 15 juin ;
    • effectuer de déplacement hors d’Europe, au moins jusqu’au 15 juin. La décision sera prise au niveau européen en fonction de la situation sanitaire de chaque pays étranger.
    • prendre les transports en commun en Ile-de-France aux heures de pointe sans attestation (école, consultation médicale, travail).

VIE SOCIALE ET LOISIRS :

  • A partir du 2 juin, vous pourrez à nouveau :
    • Circuler librement sur l’ensemble du territoire métropolitain.
    • Loisirs et culture :
      • accéder aux plages, aux plans d’eau et aux lacs ; reprendre les activités nautiques et de plaisance - notez que le préfet peut rendre obligatoire le port du masque ;
      • accéder aux salles des fêtes et salles polyvalentes si elles sont aménagées (places assises fixes uniquement), sous la responsabilité d’un organisateur identifié, et si je porte le masque ;
      • vous rendre dans un casino - uniquement pour jouer aux machines à sous et en portant obligatoirement le masque ;
      • vous rendre dans les conservatoires pour la pratique individuelle et en petits groupes - le port du masque y est obligatoire sauf durant l’exercice de l’activité artistique ;
      • vous rendre dans les salles de spectacles et de théâtre, musées, monuments, parcs zoologiques ;
    • Cérémonies :
      • vous marier ou assister à un mariage dans les mairies et lieux de culte ;
      • assister à une cérémonie funéraire ;
    • Vacances / établissements de soin :
      • vous rendre dans les piscines et parcs de loisirs (masque obligatoire sauf durant la pratique sportive) ;
      • vous rendre dans un hébergement touristique - villages vacances, maison familiales de vacances, auberges collectives, campings. Notez que les espaces collectifs de ces hébergements (piscines, salles, etc.) appliquent les règles génériques et le calendrier de réouverture applicables à ces espaces ;
      • vous rendre dans un établissement thermal ;
    • Sport
      • vous rendre dans les piscines, gymnases, salles de sport, parcs de loisirs (masque obligatoire sauf durant la pratique sportive) ;
      • si je suis athlète de haut niveau ou sportif professionnel pratiquant un sport collectif ou de contact, vous pouvez reprendre votre entraînement et vous rendre dans les stades, arènes, hippodromes qui restent fermés au grand public.
  • A partir du 2 juin, vous ne pourrez toujours pas :
    • vous rendre dans les cinémas - ils restent fermés jusqu’au 22 juin ;
    • vous rendre ni dans les discothèques, ni dans les salles de jeux ;
    • pas accéder aux colonies de vacances et autres camps - la possibilité de s’y inscrire sera examinée d’ici au 22 juin ;
    • pas pratiquer de sport collectif ni de sport de contact, ni me rendre dans les stades, arènes, et hippodromes.

    

 
 
 
 

             

Déconfinement Phase 1 (11 mai)

Le confinement national a été mis en place le 17 mars dernier afin de lutter efficacement contre l’épidémie de COVID-19. L’épidémie connaît un reflux, le déconfinement peut donc être amorcé sur l’intégralité du territoire.

Le déconfinement est un équilibre entre la sécurité sanitaire et la reprise de la vie quotidienne ainsi trois facteurs sont étudiés quotidiennement pour en définir les modalités :

  • le taux de nouveaux cas dans la population sur une période de 7 jours
  • les capacités hospitalières en réanimation
  • le système local de tests et de détection des cas contacts

En fonction de ces critères les départements sont classés vert (circulation limitée du virus) ou rouge (circulation élevée du virus) déterminant ainsi le niveau de déconfinement. La Charente-Maritime est au niveau VERT.

Déplacements :

La déclaration est exigée lorsque le déplacement conduit à la fois à sortir :

  • d’un périmètre défini par un cercle d’un rayon de 100 km autour du lieu de résidence (la distance de 100 km est donc calculée «à vol d’oiseau»),
  • du département.

Il n'est pas nécessaire de se munir de la déclaration :

  • pour les déplacements de plus de 100 km effectués au sein de son département de résidence.
  • pour les déplacements en dehors du département de résidence, dans la limite de 100km.

> Télécharger la nouvelle déclaration de déplacement

      

Situation en Charente-Maritime

Scolarité :

  • Les écoles maternelles, élémentaires et primaires seront ré-ouvertes dans la limite de 15 élèves par classe et sur la base du volontariat des parents à compter du 12 mai 2020 (le 11 mai est une journée de pré-rentrée pour les enseignants),
  • C’est une reprise progressive basée sur un projet construit par l’équipe éducative (enseignants/élus) qui prend en compte les conditions sanitaires décrites par le protocole de l'Education nationale.
  • Les conditions sanitaires déterminent la présence alternée des élèves  (2 jours à l’école/ 2 jours à la maison).
  • Parallèlement, les dispositifs déjà existant sont maintenus :

- accueil d’enfants de personnels mobilisés par la crise sanitaire,

- continuité pédagogique à distance pour les enfants qui ne retournent pas en classe,

  • Chaque école a déterminé sa propre organisation concernant les niveaux qui rentreront en premier. Le plan de dé-confinement de chaque école a été présenté en conseil d'école
  • Une information à destination de chaque famille a été adressée le 7 mai 2020
  • Les encadrants de la communauté éducative seront munis de masques. Les livraisons ont été réalisées depuis la semaine dernière et se poursuive cette semaine. Des masques pédiatriques seront en outre mis à la disposition des établissements du 1er degré, notamment pour le cas où un élève présenterait des symptômes et pour le temps nécessaire à sa prise en charge par ses parents.
  • Calendrier : la réouverture des collèges pourra être envisagée à compter du 18 mai, en commençant par les classes de 6e et de 5e.
  • La situation des lycées sera, quant à elle, examinée au mois de juin, en priorisant la réouverture des lycées professionnels.

Dans tous les cas, la liberté de choix des parents sera assurée.

   

Crèches :

  • Dans les crèches, l’accueil sera limité à des unités d’accueil de 10 enfants, possiblement multiples au sein d’une structure de garde, en fonction de sa physionomie. Les personnels de la petite enfance devront porter des masques grand public.
  • Pour l’accès aux places de crèches, la priorisation sera établie par les structures elles-mêmes. Toutefois, il devra être privilégié l’accès aux crèches des enfants des soignants, des personnels de l’Education nationale et des parents qui ne sont pas en mesure d’exercer leur activité professionnelle en télétravail et aux familles monoparentales

   

Continuité de l’activité professionnelle : 

  • Protocole national de déconfinement pour aider et accompagner les entreprises et les associations : les guides-métiers par branches professionnelles sur https://travail-emploi.gouv.fr/
  • L'accompagnement des entreprises en Charente-Maritime au 4 mai 2020 :

- Chômage partiel : 11 300  établissements pour près de  83 000 salariés ; Soit 62,5% des établissements et 64% des salariés du département…

- Fonds de solidarité : 22 millions

- Report de charges : 41 millions

- Mesures de bienveillance (reports d'échéances, remboursement accéléré de TVATaxe sur la valeur ajoutée, etc ) : 22,1 millions

    

Commerce :

  • Dans les commerces, le port du masque grand public sera recommandé. Il appartiendra toutefois aux responsables de l’établissement d’en faire respecter l’usage, les commerçants pourront par exemple subordonner l’entrée dans leur établissement au port du masque.
  • Le préfet peut, après avis du maire, interdire l'ouverture des marchés couverts ou non si les conditions de leur organisation ainsi que les contrôles mis en place ne sont pas de nature à garantir le respect des mesures d'hygiène, sanitaires et de distanciation sociale.
  • La restriction des horaires d'ouverture a été levée par le préfet

    

Transports en commun :

  • Le port du masque est obligatoire dans les transports en commun
  • Plan transport du département : connectez vous sur les sites internet des communautés d'agglomération dont vous dépendez

     

Vie quotidienne :

  • Les attestations dérogatoires ne sont plus nécessaires à part pour les déplacements de plus de 100 km

https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus#xtor=AL-5-[pref]-[]-[lien]-[hub]-[]- []

  • Les parcs et jardins sont ouverts
  • Les plages / lacs sont interdits. Le préfet peut toutefois, sur proposition du maire autoriser l'accès aux plages, aux plans d'eau et aux lacs et les activités nautiques et de plaisance si sont mis en place les modalités et les contrôles de nature à garantir le respect des mesures d'hygiène, sanitaires et de distanciation sociale. La liste des plages autorisées à ouvrir sera communiquée au cours de la semaine du 11 mai.
  • Les accès aux chemins et sentiers côtiers, aux espaces dunaires, aux canaux, aux forêts et cales de mise à l’eau des bateaux situés sur le littoral sur l’ensemble du territoire de la Charente-Maritime et la fréquentation piétonne, cycliste et à tous véhicules non autorisés de l’ensemble des espaces publics artificialisés du littoral : les ports, les quais, les jetées, les esplanades, les remblais et les fronts de mer sont de nouveau possibles.
  • Interdictions : musée, cinéma, bar…
  • Les hébergements à vocation touristique de recevoir du public dans les communes littorales de la Charente-Maritime peuvent de nouveau rouvrir

     

Mise en œuvre de la politique de tests, de détection des cas contacts et d’isolement :

  • Tester

- Le principe : dépistage de toute personne présentant des symptômes covid-19 (orientations des patients par les médecins vers des centres de prélèvement (uniquement sur orientation médicale) ; dépistage de toute personne identifiée comme ayant été en contact à risque élevé de transmission avec une personne testée positivement (« cas confirmé ») ; des campagnes spécifiques de dépistage, pour des publics identifiés : personnes vulnérables, résidents des structures d’hébergement collectif et personnels exerçant dans ces structures en cas de premier cas confirmés au sein de la structure, compte tenu des risques de propagation du virus dans des environnements fermés.

- Capacités de tests en Charente-Maritime : 4 laboratoires mobilisés ; possibilités de 1200 tests / jour environ

  • Isoler

- Mise en place de cellules locales d'appui à l'isolement au sein de chaque arrondissement du département. Les patients seront orientés par la plateforme de l'assurance maladie ou l'ARS.

- Les personnes cas confirmé seront invitées à rester confinées à leur domicile prioritairement, si le confinement peut-être observé, sinon il leur sera proposé une chambre d'hôtel dans leur arrondissement. Des professionnels de santé prodigueront les conseils utiles pour les personnes devant se confiner.

> Retrouvez les grands axes du plan de déconfinement national.

  

Tableau explicatif du déconfinement