Informations sur les risques majeurs

Retour sur l'exercice départemental #Submersion17

 
 
Retour sur l'exercice départemental #Submersion17

Les services de l'État et 15 communes du littoral de Charente-Maritime se sont entraînés au risque submersion marine.

L'exercice ORSEC #Submersion17 s'est déroulé entre le mercredi 27 novembre à 16h et le jeudi 28 novembre à 10h.

Organisé par les services de l'État, le Conseil départemental et 15 communes du littoral de Charente-Maritime (Angoulins, Aytré, Charron, Châtelaillon-Plage, Esnandes, Fouras, Ile d'Aix, L'Houmeau, La Brée les Bains, La Jarne, La Rochelle, Loix, Marsilly, Nieul-sur-Mer et Yves) et leurs intercommunalités, il avait pour objectif d'entraîner les services en charge de la gestion d’un évènement majeur, à tester la chaîne d’alerte aux communes en cas de submersion du littoral et à mettre en œuvre les procédures de protection de la population. Il associait également les opérateurs de réseaux Enedis, GRDF et RTERéseau de transport d'électricité.

Pendant les 18 heures d'exercice, les participants ont dû répondre à un passage en vigilance Orange au risque de submersion mercredi à 16h, suivi d'une aggravation au niveau rouge à 22h, pour un pic du phénomène à compter de 7h avec la pleine mer.

Plus de 300 participants mobilisés, ont participé au sein des Postes de Commandements Communaux activés par les maires, à la gestion de l'évènement. Routes coupées, quartiers inondées, coupures d'électricité, ils ont du faire face à de multiples imprévus introduits par l'équipe d'animation de l'exercice, constituée de 40 personnes. Les points de situations effectués au Centre opérationnel départemental sous l'autorité du directeur des opérations de secours ont comptabilisé 418 interventions du sdis17, 21700 foyers coupés d'électricité, 6 blessés transportés vers des centres d'hospitaliers, et 870 personnes évacuées (tous ces chiffres étant naturellement fictifs).

Le Secrétaire Général de la préfecture Pierre-Emmanuel PORTHERET, et le sous-préfet de Rochefort Jean-Paul NORMAND ont rendu visite à plusieurs communes mobilisées pendant cet exercice (photos à Loix, Fouras, La Rochelle, et Châtelaillon).

Les communes ont impliqué la population à l'occasion d'exercices d'évacuation afin de conforter la culture du risque, essentielle à la bonne gestion des évènements futurs. Conformément à la doctrine des exercices ORSEC, un retour d'expérience sera organisé au cours des prochaines semaines, pour encore améliorer les dispositifs de gestion d'évènement au risque de submersion.

   

     

 

Afin d’intégrer la population plus largement, et de renforcer la culture de la gestion de crise, une campagne d’information au risque submersion marine « anticiper, c’est déjà se protéger » était visible tout au long du mois de novembre notamment sur notre site internet et sur les comptes facebook et twitter préfet17. L’enjeu etait de sensibiliser la population aux réflexes à adopter en cas de submersion, aussi bien en anticipation (constitution d’un kit de survie par exemple), qu’en réaction lorsque l’événement est annoncé.

   
L’exercice Submersion17 s’inscrit dans le programme de protection des populations initié à la suite de la tempête Xynthia, déjà concrétisé notamment par les programmes d’action de prévention des inondations (PAPIProgramme d’Action de Prévention des Inondations), les projets d’endiguement (dits PSR), les actions de réduction de la vulnérabilité, l’élaboration des plans de prévention des risques littoraux, de la mise en place par Météo France d’une vigilance spécifique météo «vagues submersions», et du renforcement de la culture du risque.

Submersion17-ORSEC01
Submersion17-ORSEC02
Submersion17-ORSEC03
Submersion17-Prévention01
Submersion17-Prévention02
Submersion17-Prévention03
Submersion17-Prévention04
Submersion17-Prévention05
Submersion17-Prévention06
Submersion17-Prévention07

Téléchargez le dossier de presse :

> DP Exercice et stratégie de gestion du risque submersion BAT - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 5,76 Mb