Les mesures d’accompagnement mobilisables par l’État pour les entreprises de la Charente-Maritime

 
 
Les mesures d’accompagnement mobilisables par l’État pour les entreprises de la Charente-Maritime

Compte tenu des conséquences des manifestations organisées depuis le 17 novembre dernier, sur la vie économique du département, les services de l’Etat se mobilisent pour accompagner les entreprises et les commerces de la Charente-maritime.

Le Préfet de la Charente-Maritime a réuni la Commission d’Aides aux Entreprises (CDAE) pour faire un point sur le sujet. A cette occasion, les mesures prises par le gouvernement pour accompagner les entreprises ont été présentées :

1) Un étalement des échéances fiscales et sociales pourrait être accordé au regard de la situation de chaque entreprise pour tenir compte de l’impact des évènements sur le chiffre d’affaires.

2) Mise en place de mesures de l'activité partielle pour toutes les entreprises qui pourraient en avoir besoin : activitepartielle.emploi.gouv.fr

3) Ouverture supplémentaires le dimanche pour les commerces qui n’en bénéficieraient pas.

4) Demande adressée aux assureurs de veiller à ce qu’ils accélèrent les indemnisations pour toutes les branches et tous les secteurs qui auraient été touchés par des pertes d’exploitations,

5) et aux banques « mettre en œuvre des facilités en cas de dépassement de découverts ».

6) Bpifrance relèvera de 40 à 70 % ses garanties sur les crédits de trésorerie, et reportera un certain nombre d’échéances de remboursement de prêt pour alléger la trésorerie des commerces touchés par les évènements.

Particulièrement attentif aux difficultés rencontrées par les acteurs économiques du département le Préfet de la Charente-Maritime informe que les services de l’État se tiennent à leur disposition pour les accompagner via la cellule « entreprise » de la préfecture, joignable par courriel :
entreprise-17@charente-maritime.gouv.fr

INFOGRAPHIE-ACTIVITE-PARTIELLE