Communiqués de presse

Situation des réserves en eau en Charente-Maritime - Appel à la responsabilité de tous

 
 
Situation des réserves en eau en Charente-Maritime - Appel à la responsabilité de tous

Le département de la Charente-Maritime est marqué depuis l'été 2016 par un très fort déficit de pluie. La période 2016/2017 est l'année la plus sèche depuis 1959 et la situation hydrologique, très préoccupante à ce stade, risque de se détériorer.

Depuis le mois d'avril, les services de l'Etat ont été amenés à prendre plusieurs arrêtés restreignant les usages de l'eau sur différents bassins versants du département. Si la situation le justifie, notamment si les niveaux des nappes et des débits de rivière révèlent un risque de pénurie, des limitations exceptionnelles des usages agricoles, domestiques et industriels seront nécessaires à la préservation de la ressource en eau.

Dans ce contexte, les services de l'Etat en Charente-Maritime appellent, dès aujourd’hui, à la responsabilité de tous les usagers afin d'utiliser l'eau de manière économe et raisonnée. Chaque français consomme 50 litres d'eau potable par jour en moyenne, dont 93 % pour l'hygiène corporelle, les sanitaires, la lessive, la vaisselle et l'entretien de l'habitat. Les 7 % restants concernent la boisson et la préparation des repas. Les recommandations suivantes sont adressées à chacun :

A la maison:

  • surveiller son compteur d'eau pour repérer les fuites,
  • préférez les chasses d'eau économes,
  • utilisez des mousseurs aérateurs qui réduisent les débits tout en gardant un bon rinçage,
  •  ne pas faire tourner le lave-linge ou lave-vaisselle à moitié vide,
  •  ne pas laisser couler l'eau en permanence pendant votre toilette,réduisez les temps de douche et les temps d'utilisation des points d'eau (lavage des mains, dents,...)
  •  préférer la douche au bain,
  •  reportez le lavage des véhicules,
  •  optimiser l'usage de l'eau dans le lavage des bâtiments, des voiries,évitez les nettoyeurs haute-pression,
  •  limiter l'arrosage des espaces verts, jardins, et terrains de sport, ainsi que l'alimentation des fontaines et jets d'eau,
  •  limitez le remplissage ou reportez la remise à niveau des piscines privées.

Dans les jardins et potagers:

  • choisissez des variétés adaptées aux conditions climatologiques locales,
  • identifiez les besoins d’eau de chaque plante (espèce, stade de développement…) et adaptez vos apports en eau,
  • habituez vos plantes à des arrosages espacés dans le temps ; elles iront chercher l’eau en profondeur et développeront un système racinaire important,
  • tenez compte de la pluie prévue ou déjà tombée,
  • récupérez l’eau de pluies pour l’arrosage,
  • un binage = deux arrosages,
  • paillez les cultures et les massifs,
  • favorisez la constitution d’humus dans l’année (apport de fumier, compost, mulch…)

Tous les citoyens, entreprises et collectivités doivent participer à cet effort, en intégrant ces gestes simples et responsables dans leur vie quotidienne.

> le communiqué de presse - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,10 Mb

> Brochure Ademe - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,20 Mb