Communiqués de presse

Bilan des controles routiers du week-end des 18-19 août 2018

 
 
Bilan des controles routiers du week-end des 18-19 août 2018

Depuis le début de l’année, 45 personnes ont perdu la vie sur les routes de Charente-Maritime. C’est déjà plus que le bilan global de 2017, année au cours de laquelle 40 personnes sont décédées sur les routes du département.

Le préfet de la Charente-Maritime déplore ce bilan déjà lourd et condamne les comportements de certains usagers de la route qui mettent leur vie en danger ainsi que celle des autres, et endeuillent des familles.

Pour lutter contre cette insécurité routière, les contrôles seront renforcés et encore plus visibles avec par exemple des opérations Heures bleues. Mi-septembre, le préfet rassemblera les acteurs de la sécurité routière et les gestionnaires des routes pour faire un point sur la mise en œuvre du Document Général d’Orientation 2018-2022 qui a vocation à décliner une stratégie de lutte contre l’insécurité routière.

Pour encourager les automobilistes à respecter le code de la route, des opérations de sensibilisation seront menées dès la fin de ce mois.

- « Opération bonne conduite » avec France Bleu et l’association Info Trafic 17, qui récompensera les bons conducteurs

- une actualité par jour sur les réseaux sociaux sous forme de quizz.

Des actions de prévention se tiendront également :

- le 16 septembre : le RdV de la moto à Saintes
- le 19 septembre : opération de sensibilisation du très jeune public en partenariat avec le Stade Rochelais orienté piétons et vélos
- le 18 octobre, à Saint Jean d'Angély : grande journée de sécurité routière pour tout public

Pendant cette semaine, 18 accidents sont à déplorer sur les routes du département, au cours desquels une personne a perdu la vie 23 personnes ont été blessées.

Bilan des contrôles routiers du 18 au 19 août 2018

 Durant la période considérée, 388 infractions au code de la route ont été relevées par les forces de l'ordre dont :

  • 72 vitesses excessives dont 5 supérieures de plus de 40km/h à la vitesse autorisée.
  • 35 conduites sous l'emprise d'alcool
  • 4 conduites sous l'emprise de stupéfiant
  • 24 usages de téléphone en conduisant
  • 253 autres infractions (absence de ceinture, de port de casque, refus de priorité, conduite sans permis de conduire...)

23 rétentions, entraînant suspension de permis de conduire, ont été prononcées.