avant 2017

Un exercice du PSIG Sabre s'est déroulé au centre commercial d'Echillais le 30 mai dernier

 
 
Un exercice du PSIG Sabre s'est déroulé au centre commercial d'Echillais le 30 mai dernier

Face à la menace terroriste, la gendarmerie nationale de la Charente-Maritime est dotée depuis le mois de mai d’un peloton de surveillance et d’intervention renforcé « PSIG Sabre », basé à Rochefort. Cette unité, dont les 18 militaires ont bénéficié d'un entraînement spécial en matière d'intervention, est dotée d'un équipement renforcé (protections balistiques individuelles et collectives) et d'armements spécifiques, dont des fusils d'assaut.

Ainsi, à l’initiative du Colonel Guttmann, commandant le groupement de gendarmerie du département de la Charente-Maritime, s'est déroulé le 30 mai, au Super U d'Echillais un exercice grandeur nature simulant une attaque terroriste.

En présence du Préfet Eric Jalon, du député Olivier Falorni et du procureur de Saintes, Philippe Coindeau, les militaires du PSIG sabre ont fait une démonstration d'intervention dans le centre commercial, ponctuée par les explications du commandant de la compagnie de Rochefort, Martin de Viviès. Cet exercice s'est déroulé en 3 temps avec, l'intervention des gendarmes issus d'unité classique dès l'appel des premiers témoins, renforcés, dans un second temps, par le PSIG Sabre.

Toutes les informations sur cette unité de la gendarmerie nationale dans le dossier de presse ci-joint

> Dossier de presse - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,25 Mb