Archives

Limitation provisoire de l'irrigation - Bassin du Né

 
 
Limitation provisoire de l'irrigation - Bassin du Né

Suite à un arrêté du Préfet de Charente-Maritime, le bassin du Né passe en coupure d’été à compter du samedi 30 juillet 2016, 08 heures.

Les prélèvements à usages d’irrigation de ce bassin sont totalement interdits, à l’exclusion des cultures dérogatoires.

Cet arrêté s’inscrit dans le cadre de l'arrêté-cadre interdépartemental du 30 mars 2016 délimitant des zones d'alerte et définissant les mesures de limitation ou de suspension provisoire des usages agricoles de l'eau, du 1er avril 2016 au 30 septembre 2016, sur le bassin versant de la Charente, où COGEST’EAU est désigné en tant qu’Organisme Unique de Gestion Collective.

Par ailleurs, les mesures suivantes restent en vigueur :

Bassin Type d’alerte
MIGNON COURANCE MP7 Alerte d’été : Gérée dans le cadre du protocole de gestion de l’Établissement Public du Marais Poitevin (EPMP)

CURÉ SÈVRE MP 6

+Sous bassin

MARAIS SEVRE NIORTAISE MP 5,3

 

BASSIN MARAIS NORD AUNIS MP 5,4 Alerte renforcée
SEUGNE Alerte d’été : volume hebdomadaire limité à 7 % du volume restant à consommer au 15 juin
SEUDRE Alerte d’été : volume hebdomadaire limité à 7 % du volume restant à consommer au 15 juin

La gestion de l’eau vise à définir des seuils de surveillance afin d’anticiper les situations de sécheresse. Ainsi, la période estivale, comporte trois seuils. Un premier seuil d’alerte dont le franchissement traduit un fléchissement de la ressource, un second seuil d’alerte renforcée dont le franchissement est le signal d’un risque de crise probable et un troisième seuil de «coupure» qui déclenche un arrêt total des prélèvements non-prioritaires.

 ***

> le communique de presse - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,11 Mb