2018

La police de sécurité du quotidien en Charente-Maritime

 
 
La police de sécurité du quotidien en Charente-Maritime

La police de sécurité du quotidien poursuit sa mise en place en Charente-Maritime. Les membres du corps préfectoral ont effectué au cours du mois de mars de nombreuses visites de terrain pour rencontrer les fonctionnaires de la police et les militaires de la gendarmerie nationale.

Cette police s’incarne par plusieurs mesures visant à assurer une proximité renforcée auprès de nos concitoyens, des acteurs économiques et associatifs, à renforcer les moyens des forces de sécurité, à répondre aux besoins d’une police plus mobile en étant plus connectée et à encourager les partenariats avec l’ensemble des acteurs qui contribuent chaque jour à assurer la sécurité de la population.

De nombreuses actions ont ainsi été organisées afin d'illustrer la police de sécurité du quotidien. Ainsi, le groupement de gendarmerie de Lagord a ouvert ses portes le 28 février au public, venu nombreux découvrir les métiers de la gendarmerie et échanger avec les professionnels.

Sur l’aspect immobilier, le sous-préfet de Rochefort a présenté à la presse le projet de caserne de gendarmerie à La Tremblade. Les travaux, lancés en octobre dernier, devraient s’achever en décembre prochain.

Afin d’illustrer le plan départemental de lutte contre les cambriolages, plusieurs opérations ont été menées par les forces de police et de gendarmerie : opération de prévention avec la patrouille fonction contact de la gendarmerie, et opération de contrôle en zone police.

La police de sécurité du quotidien est une police connectée. A cet effet, elle est dotée de nouveaux outils : tablettes, smartphones permettant des gains de temps et la mise à disposition immédiate d’information. L’outil AMOCO (affichage modulaire optimisé) développé par les gendarmes du groupement de Charente-Maritime permet aux opérateurs du centre opérationnel du renseignement de la gendarmerie de géolocaliser les patrouilles et d’améliorer leur efficacité d’intervention.

Enfin, la police de sécurité du quotidien, c’est une police et une gendarmerie partenariales. C’est dans ce cadre qu’a été organisée le 9 mars dernier, une réunion de l’ensemble des conseils citoyens dans le cadre des 40 ans de la politique de la ville. Des réunions de bilan de la concertation locale sur la Police de Sécurité du Quotidien sont également prévues dans chaque arrondissement.

> PSQ_DOSSIER DE PRESSE - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 4,88 Mb

> PSQ_Territoires - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 3,40 Mb